Un homme prétendait mener une #enquete sur la #masturbation pour son mémoire

Le procès d’un homme qui a mené pendant deux ans et demi une fausse enquête sur la masturbation auprès de jeunes femmes a été introduit ce mardi devant le tribunal correctionnel de Louvain.

Le fond de l’affaire sera examiné le 4 septembre de cette année. Pas moins de 28 parties civiles seront représentées. Willem V., 23 ans, est poursuivi pour avoir obtenu de manière frauduleuse des informations sur le comportement sexuel de plusieurs dizaines de jeunes femmes. Il prétendait mener une enquête sur la masturbation dans le cadre d’un mémoire de fin de master à la KU Leuven.

Selon le ministère public, l’homme a diffusé cette fausse enquête entre décembre 2012 et mai 2015 dans les arrondissements judiciaires de Louvain et du Limbourg, auprès de femmes âgées entre 15 et 25 ans.

Pour correspondre avec les répondantes, Willem V. se présentait comme Laura Bleyen ou Ine Bleyen et utilisait une adresse hotmail avec ce faux nom de famille. Il recourait aussi au logo de la KU Leuven et prétendait que le professeur Paul Enzlin était le promoteur de son mémoire, un travail en réalité inexistant.

Vingt-huit personnes se sont portées parties civiles: 26 femmes, le professeur Enzlin et la KU Leuven.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*