Titanic, Alliés, A toute allure, nombre de films de Claude Lelouch… Les scènes d’amour dans une voiture sont très inspirantes ! Comment faire pour que cela soit aussi bien qu’au cinéma et que la réalité colle au fantasme ? Quelles positions privilégier ? Y a-t-il des modèles de voiture plus confortables ? Que faut-il éviter ? Voici nos conseils pour une virée érotique sans dérapage !

L’automobile, c’est la liberté mais aussi les émois adolescents, l’espace limité, la promiscuité. C’estun lieu intime qui crée un lien entre ceux qui partagent son habitacle. Pas étonnant donc qu’elle soit aussi un lieu propice aux ébats amoureux.

Profitez de lieux épatants

D’abord, notons que le grand intérêt de l’amour en voiture, c’est de pouvoir se déplacer et ainsi de s’enlacer dans des endroits splendides ou incongrus, loin des sentiers battus. Votre lit portatif peut s’installer dans l’ombre d’une petite rue avec vue sur un monument, devant une plage sauvage au coucher du soleil… Vous avez l’embarras du choix ! Profitez-en pour innover et optez pour un endroit inédit et excitant.

Adaptez vos ébats au modèle de voiture

  • Vous n’avez pas la Renault Type CB qui a servi de nid d’amour à Rose et Jack ? Pas de souci : unvéhicule utilitaire fera largement l’affaire ! Oui, contre toute attente, la Rolls Royce des autos de l’amour, c’est l’utilitaire. Si, en temps normal, elle est un peu moquée et considérée comme assez moche, dans le cadre du sexe, elle se révèle très pratique ! En effet, bien aménagées, les utilitaires permettent de loger un matelas et donc d’y faire l’amour en étant très confortablement installés. Elles sont également moins imposantes que les caravanes ou camions, donc plus adaptables. Enfin, les portes à l’arrière s’ouvrent comme une grande fenêtre qui vous offrira une vue imprenable sur le paysage de votre choix. Alors, en avant Berlingo, Kangoo, minivan et petit fourgon !
  • Pour les aventuriers, un 4×4 ou une Méhari vous permettront de rejoindre les coins les plus sauvages et difficiles d’accès.
  • Les Mini, Fiat 500, Smart et autres pots de yaourt sont de parfaits véhicules pour un quickie en ville. Ces autos permettent de se garer facilement et d’être assez discrets. Mais attention : elles ne sont pas faites pour de longs ébats ou une nuit entière (à moins d’être contorsionnistes ou un peu masos).
  • Idem pour les voitures de sport : bien que jolies et sexy, elles sont vraiment exiguës, et cela risque de rendre vos ébats plus compliqués que sympas. En revanche, pour le sexe oral, toutes fonctionnent.
  • La limousine avec vitres teintées est aussi un must pour l’amour glamour, quoique plutôt réservée aux occasions spéciales type anniversaires de mariage, etc.

Bien sûr, pour celles et ceux qui seraient légèrement exhibitionnistes ou qui souhaiteraient en profiter pour bronzer ou regarder les étoiles, les décapotables s’imposent.

Choisissez les bonnes positions sexuelles en voiture

  • À  l’intérieur sur les places avant : comme pour l’amour sur une chaise, la femme peut venir s’asseoir sur sa/son partenaire, de dos ou de face. Elle peut s’accrocher au volant ou au dossier du siège pour favoriser son chevauchement, et aussi changer l’inclinaison du siège pour varier les angles de pénétration et les sensations.
  • Sur les sièges arrière, vous pourrez vous allonger l’un sur l’autre et éventuellement profiter d’un ébat à ciel ouvert.
  • À  l’extérieur sur le capot avant ou arrière : pour vous la jouer clip de rap en nettoyant la voiture torse nu ou t-shirt mouillé. Ici, vous privilégierez les positions debout et vous servirez de l’auto comme d’un simple appui. 

Choisissez la tenue adaptée

Il conviendra de choisir des vêtements faciles à enlever et à remettre. Pour les hommes : un jean fermeture éclair (tout est dans le nom), pour les femmes : une robe ou une jupe que l’on peut soulever et rabaisser en deux temps trois mouvements. Pour éviter les atteintes à la pudeur et vous cacher facilement, un impair, un trench, ou une serviette de plage s’avérera utile.

Les trucs à éviter

Petit rappel de ce qu’il ne faut pas faire.

  • En roulant : faire l’amour en voiture oui, mais surtout pas en conduisant ! C’est très dangereux. Beaucoup d’accidents ont lieu lorsque madame fait une fellation à monsieur pendant qu’il conduit.Le conducteur ou la conductrice peut, sous l’effet du plaisir, perdre ses réflexes, et alors un drame est vite arrivé. Attention.
  • Dans le coffre : on vous a parlé dessus du coffre mais pas intérieur du coffre. Car même si dans le film Hors d’atteinte on nous fait croire que c’est envisageable et potentiellement sympa, on sait que c’est faux. C’est étriqué, étouffant et claustrophobique. Donc non. Sauf si bien sûr c’est le « coffre » d’une utilitaire : plus chambre que soute à bagages.
  • Dans la voiture d’un/d’une autre : on ne sait jamais comment les gens peuvent réagir. J’ai eu personnellement une sale histoire avec un taxi qui refusait que l’on s’embrasse dans sa voiture, et qui nous avait insulté, mon amoureux et moi, pour un baiser. Alors, du sexe, je n’en parle pas…
  • Sur des lieux trop fréquentés : on vous rappelle que l’exhibitionnisme est passible de 15 000 euros d’amende… Cela ferait cher la coucherie !

Voilà, vous savez tout. Pour les passionnés, notez qu’il y a un livre sur le sujet (si, si) : le Carma sutra(en anglais).

Bien à vous et à vos engins !

Laisser un commentaire