Les quatre agresseurs étaient cagoulés et armés. Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire du Val-de-Marne.

Quatre jeunes gens ont été victimes d’une violente agression au cours de laquelle une jeune fille a été violée, dans la nuit de dimanche à lundi dans un appartement à Saint-Maurice (Val-de-Marne), a appris l’AFP mardi de source proche du dossier.
    
Un jeune homme et trois jeunes filles, dont une mineure de 17 ans, se trouvaient dans un appartement loué sur Airbnb quand ils ont entendu frapper à la porte, vers 3h00 du matin, a expliqué cette source, confirmant une information du Parisien.

Viol digital

L’un d’eux a ouvert la porte et ils se sont trouvés face à quatre agresseurs, encagoulés et armés, notamment d’une arme de poing qu’ils ont posée sur la tempe d’une des victimes.
    
Ces dernières, qui ont été bâillonnées et ligotées, ont décrit une agression violente au cours de laquelle une des jeunes filles a été violée par pénétration digitale. Les agresseurs leur ont dérobé leurs effets personnels avant de prendre la fuite.

Une histoire d’amour qui aurait mal tourné ?

Libéré de ses entraves, le jeune homme a alors demandé de l’aide à un passant pour appeler la police. Les fonctionnaires l’ont d’abord placé en garde-à-vue avant de le libérer rapidement, le soupçonnant d’être un proxénète ce qu’il a fermement démenti. Il a estimé que “l’agression serait liée à une histoire d’amour qui a très mal tourné”, a-t-il confié au Parisien.

Une enquête a été confiée à la police judiciaire du Val-de-Marne.

Laisser un commentaire