Le corps atrocement mutilé de Viktoria Averina, 17 ans, a été retrouvé sur un chantier abandonné à Arkhangelsk, en Russie. 

La victime a été torturée, avant d’être étranglée à mort. Son visage a été tailladée et déchirée par des verres brisés. 

Au départ, un homme a été interpellé et placé en garde à vue, avant d’être relâché et mis hors de cause. 

Puis, très rapidement, les soupçons se sont portés sur les “deux meilleures amies” de la victime. 

Placées en garde à vue, Lina et Irina, âgées de 16 ans, ont avoué avoir tué atrocement leur amie car elles n’aimaient pas son comportement. 

Elles ne supportaient pas que la victime pense qu’elle était plus belle que ses amies. 

« Elles ont cassé une bouteille contre la tête de la victime et lui ont coupé le visage avec du verre brisé, avant d’étrangler la victime » témoigne un policier. 

Les deux adolescentes ont été placées en détention provisoire. 

Laisser un commentaire