Jeudi matin, vers 7h30, une femme de 43 ans se rendait à son travail quand elle a été percutée à plusieurs reprises par le véhicule, qui l’a écrasée contre un mur . La 81e fois en 2019 , en France, qu’un homme tue sa compagne. Son mari, au volant de la voiture, a été mis en examen et écroué samedi.

Pour ce « meurtre sur conjoint », cet homme de 45 ans encourt la perpétuité, précise le parquet. Après avoir écrasé sa femme, il avait pris la fuite, avant de se rendre au commissariat de Villeurbanne vers 9h00. Le suspect avait expliqué aux enquêteurs qu’il s’agissait d’un « accident » et qu’il voulait seulement « rentrer en contact avec sa femme », sans intention de lui donner la mort.

Il était interdit de rentrer en contact avec elle

Marié à la victime depuis cinq ans, l’homme, sans casier judiciaire, était convoqué devant le tribunal correctionnel en octobre pour des violences sur sa conjointe, Bernadette. Dans l’attente de cette audience, il était placé sous contrôle judiciaire avec notamment interdiction de rentrer en contact avec son épouse.

Bernadette avait, de son côté, été prise en charge par une association d’aide aux victimes. L’enquête a été confiée au service criminel de la sûreté départementale.

Laisser un commentaire