CÔTE-D’OR: Une femme battue finit par appeler la police

La raison de son appel ? Elle est battue par son mari. Au bout du fil, l’agent de police secours l’oriente d’abord vers les urgences du CHU de Dijon, puis lui demande de venir déposer plainte, ce qu’elle fera.

Le mari en garde à vue

Le médecin lui a attribué cinq jours d’ITT au vu des coups de poing qu’elle avait reçus. Le présumé mari violent, lui, a été interpellé plus tard, vendredi, à 19 heures, à son retour du travail

Placé en garde à vue, l’homme a d’abord minimisé les faits, avant de reconnaître, devant témoins, les coups et les insultes, mais tout en niant les menaces de mort. Il écope d’une convocation par officier de police judiciaire. Il devra expliquer son comportement devant un juge ultérieurement. Il est connu des services de police pour vol de voiture et outrages à agent.

Laisser un commentaire