Isère: Surpris en plein cambriolage, il étrangle la propriétaire des lieux âgée de 93 ans

Un homme, soupçonné d’avoir étranglé une vieille dame de 93 ans à son domicile, a été interpellé et placé en garde à vue. Après avoir commis le meurtre, il avait épinglé un mot sur la porte d’entrée indiquant que la propriétaire des lieux était partie en vacances “pour trois semaines”.31 juil. 11:10 – Lise Galante

De son propre aveu, “parce qu’elle l’avait surpris en train de la cambrioler”, il a préféré la tuer. Un homme âgé de 57 ans a été placé en garde à vue pour le meurtre d’une nonagénaire dans l’Isère. Il devrait prochainement être présenté devant le juge d’instruction pour “meurtre sur personne vulnérable”, “vols”, “falsifications de chèques et usages”. 

Selon les premiers éléments de l’enquête, le suspect, âgé de 57 ans, et déjà connu des services de police, s’est introduit la semaine dernière dans le domicile de la vieille dame de 93 ans, situé à La Tronche, pour la cambrioler. Alertée par le bruit, la nonagénaire s’est retrouvée nez à nez avec son cambrioleur, qui l’a alors étranglé, avant de dissimuler son corps sous une pile de vêtements.

Les policiers ont découvert la scène du crime jeudi, après avoir été alertés par un proche de la vieille dame, qui s’étonnait d’un mot laissé sur sa porte indiquant qu’elle était partie en vacances “pour trois semaines”, sans en avoir informé personne. Selon toute vraisemblance, ce mot a en réalité été écrit par le suspect après le meurtre, comme le révèle Le Dauphiné Libéré

“C’était une femme encore alerte”

Rapidement, les enquêteurs grenoblois remontent la trace du suspect, “vu à proximité du domicile” de la victime et “ayant procédé à des achats” avec le chéquier de la vieille dame après sa mort. Lundi, le suspect était interpellé et aussitôt placé en garde à vue.  

Dans le quartier de la commune de La Tronche, c’est la stupéfaction qui règne après la découverte de ce meurtre. Dans les colonnes du Dauphiné Libéré, une voisine de la victime raconte que cette dernière avait perdu son mari l’année dernière. “C’était une femme encore alerte, qui organisait parfois des réunions de vente à domicile. Elle était très sympathique. C’est une dramatique et bien triste nouvelle”.

Avec AFP

Laisser un commentaire