Espagne: déféquer dans la piscine, le nouveau défi des adolescents

La municipalité de Segorbe a dû fermer à deux reprises sa piscine en l’espace de seulement quinze jours.

L’est de l’Espagne, et en particulier la Communauté valencienne, est devenu l’épicentre d’un nouveau défi très prisé, et très stupide, des adolescents: celui de déféquer dans les bassins des piscines municipales. Et les exemples se multiplient autour de la ville de Castellon, troisième ville de la région, souligne le média El Periódico Mediterráneo.

Catarroja, Massanassa et Tavernes Blanques ont, entre autres, été touchées par le phénomène mais, alors que se profile le mois d’août et des pics de fréquentation, une commune a été en particulier touchée. A Segorbe, la mairie a en effet dû fermer à deux reprises, en l’espace de quinze jours, le complexe Segobriga Park après que les employés ont repéré des matières fécales à la surface de l’eau.

Plusieurs heures d’assainissement 

La désinfection des bassins prend plusieurs heures et se déroule de la matière suivante: une adjonction de produits chimiques et une augmentation de la concentration en chlore afin d’assainir l’eau. De leur côté, dégoûtés, les employés assurent n’avoir “jamais connu une telle situation” qui pour eux, est “une saloperie.”

Toujours selon le média espagnol, ce sont des adolescents de 12 à 16 ans qui s’adonnent à ce défi, et qui partagent leurs “exploits” sur Internet. De plus, ces derniers mettent en danger la santé des personnes les plus faibles puisqu’une eau sale, concentrée en bactéries, est un “nid à bactéries” extrêmement néfaste pour la santé, souligne-t-on.

Laisser un commentaire