Tracy Dables n’avait que 10 ans quand son père Sidney et son vieil ami Dennis White ont commencé à la violer à tour de rôle. 

Pendant deux ans, la jeune fille de Derbyshire, un comté rattaché à la région des Midlands de l’Est, en Angleterre, a été violée par son père et cet autre homme comme si c’était un jeu. 

Tracy était la seule fille de la famille. Elle a été élevé avec ses six frères. 

La première fois, cela s’est passé dans la maison de Dennis. Les deux hommes qui s’étaient connus en travaillant dans une mine ont mis un film, une comédie. Après quelques rires, Tracy a senti la main de son père se glisser dans ses culottes. Puis Dennis a fait la même chose pendant que Dennis regardait. 

Ensuite, les visites chez Dennis se sont multipliées. Tracy et son père y allaient deux fois par semaine. 

Puis un jour, Tracy a été carrément violée par son père. Puis quand il a terminé, il s’est tourné vers Dennis en disant « ton tour ! ».

Tracy était partagée entre son amour pour son père et son dégoût face à ses actes horribles. 

« Je ne me suis jamais sentie aussi confuse et effrayée », a expliqué Tracy. « Je sentais que c’était mal, mais je faisais confiance à mon père et je ne pouvais pas croire qu’il puisse me faire du mal. »

Tracy a donc longtemps gardé le silence. Après deux ans, les visites chez Dennis ont cessé. Le père de Tracy n’a jamais dit un mot sur ce qui s’est passé. 

À 18 ans, Tracy a quitté la maison et elle a fondé sa propre famille. Elle a eu 5 enfants. Et elle a repoussé ses vieux souvenirs très loin dans sa tête. 

Mais quand Tracy s’est retrouvée dans une relation toxique à 39 ans, tout lui est revenu. 

Après une tentative de suicide, Tracy a finalement dénoncé ses agresseurs et ils ont tous les deux été condamnés à 10 ans de prison. 

« Mon père et mon “oncle” Dennis ont volé mon enfant, je ne les laisserai pas voler mon future », a déclaré Tracy. 

En 2011, une autre victime a dénoncé Sidney. Tracy n’était pas seule. Elle s’est sentie coupable. Peut-être aurait-elle pu éviter cet enfer à une autre jeune fille si elle avait parlé plus tôt? Sidney a été condamné à six ans de prison supplémentaires. 

Aujourd’hui âgée de 51 ans, Tracy a décidé de renoncer à son anonymat pour pouvoir raconter son histoire dans les médias. Elle sait que ces deux abuseurs sont enfin là où ils devraient être. 

Laisser un commentaire