Il s’agit sans aucun doute d’une des histoires les plus effroyables de la journée et elle nous vient de Thaïlande où une jeune mère a décidé de tuer son bébé en le jetant du troisième étage après l’avoir empoisonnée avec du produit nettoyant pour les canalisations.

C’est le Daily Mail qui rapporte cette nouvelle complètement épouvantable. En effet, dans la ville de Nonthaburi, en Thaïlande, une jeune femme de 18 ans qui répond au nom d’Aom a complètement perdu les pédales. Dans un moment de folie, elle a décidé de jeter sa petite fille, qui venait à peine de naître, du troisième étage de son immeuble. Pour être certaine que son enfant décède, elle l’avait au préalable empoisonné avec un produit nettoyant pour les canalisations. Comme vous pouvez vous le constater, elle ne voulait lui laisser aucune chance de survie. L’enfant a toutefois été transporté à l’hôpital, mais malheureusement les médecins n’ont rien pu faire pour la sauver. Elle était dans un état trop critique.

Le Daily Mail explique que ce terrible événement s’est déroulé le 23 juillet dernier. Le bébé a été trouvé dans une benne à ordures par des voisins de la jeune femme, raconte le média britannique. D’ailleurs, une vidéo filmée par les caméras de surveillance du bâtiment montre le bébé finir sa chute du troisième étage dans les déchets. Les autorités ont été prévenues et elles ont arrêté Aom le mardi suivant. Elles en ont profité pour arrêter aussi son petit ami Jay qui est âgé de 23 ans.

Au cours de l’interrogatoire de la jeune femme, les forces de l’ordre thaïlandaises ont appris que le bébé d’Aom était un enfant non désiré, relate le Daily Mail. C’est pourquoi, elle a voulu l’empoisonné avec du produit nettoyant pour les canalisations. Ajouté à ça, son petit ami n’était pas le père de l’enfant, elle ne voulait donc pas qu’il soit au courant. De son côté, son petit ami Jay a nié toute implication dans cette histoire. Un discours qui n’a guère convaincu les autorités.

Le Daily Mail indique que les deux individus sont actuellement en détention. Ils sont dans l’attente de leur procès et ils risquent une condamnation exemplaire. Il s’agit donc d’une affaire à suivre.

Laisser un commentaire