Tuer ses propres enfants. Qui a poussé un père de famille sans histoire à commettre un acte aussi insensé ? 

Les corps sans vie de Vincent, 7 ans, et de sa petite sœur Marie, 5 ans, ont été découverts samedi soir près de la grosse Croix du chemin du Calvaire à Beaucaire, dans le Gard. 

Ils gisaient allongés sur sol. Au milieu des deux cadavres, a été retrouvé leur papa inanimé. 

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’homme âgé de 47 ans a tué sa fille et son fils par absorbation médicamenteuse puis a tenté de se suicider de la même façon. 

Ce père de famille était séparé de sa compagne, maman des deux victimes. Il a partiellement reconnu les faits tout en évoquant un “trou noir”. 

« Ce drame aurait dû être évité. La mère de famille se sentait en danger. Elle sentait un danger également pour ses enfants. Elle a tapé à toutes les portes, celle d’une ministre, celle de la justice et à plusieurs reprises en déposant de nombreuses mains-courantes à l’encontre de son ex-compagnon. Visiblement personne n’a pris la mesure de la gravité. Elle avait peur » s’insurge Maître Rémy Nougier, l’avocat de la maman. 

Toutefois le procureur a tempéré ces propos : « nous n’avons ni main courante, ni plainte qui ont été déposées allant dans ce sens. Il n’y a eu aucun signalement sur des attitudes, des menaces ou des violences de la part du mis en cause. » 

Le suspect, inconnu des services de police, a été mis en examen pour assassinats et écroué. 

Une marche blanche aura lieu samedi 10 août à Beaucaire. Elle partira des arènes pour se rendre à Tarascon, avant de retourner aux arènes. 

Laisser un commentaire