Une femme d’une trentaine d’années, enceinte, affirme avoir perdu son enfant après une garde à vue dans un commissariat du XIIe arrondissement, selon les informations de RTL.

Mardi 6 août, cette femme est interpellée pour coups et blessures envers un couple. Les policiers l’emmènent au commissariat du XIIe. Elle est décrite comme très énervée, refuse d’intégrer sa geôle de garde à vue, et doit y être mise de force.

À l’issue de sa garde à vue, un médecin constate que la femme enceinte a perdu son enfant. Elle accuse un policier de lui avoir porté des coups.

Laisser un commentaire