Cinq français soupçonnés de viol collectif sur une norvégienne de 20 ans en Espagne

Une jeune Norvégienne de 20 ans passait des vacances à Benidorm, en Espagne. 

Elle a fait la connaissance sur les réseaux sociaux de 5 Français, qui séjournaient dans la station balnéaire. 

Elle les a ensuite rejoints accompagnée d’une amie. Puis, dans la nuit, la copine est partie et la jeune fille s’est retrouvée seule avec les cinq étudiants dans leur logement de vacances. 

C’est à ce moment là que la jeune femme aurait été violée par les cinq copains à tour de rôle. Les cinq garçons, âgés de 18 ans à 19 ans, ont été interpellés mercredi matin, avant qu’ils ne repartent vers la France. 

Selon La Dépêche, les suspects, originaires de Toulouse, seraient des étudiants sans histoire. 

Me Frédéric David, l’avocat toulousain de l’un d’eux, s’interroge sur les conditions de la garde à vue des mis en cause. 

“Ce qui est très dérangeant procéduralement c’est qu’en Espagne les avocats ont accès à la procédure d’enquête pendant la garde à vue. Là, ça n’a pas été le cas. Pourquoi?” a-t-il déclaré. 

Son client vient d’avoir 18 ans et a obtenu son Bac S avec mention. “C’est un garçon sérieux qui passe ses vacances avec ses copains. Un rendez-vous est donné sur un réseau social bien connu et les choses dérapent sur fond de consommation excessive d’alcool. Il n’y a pas d’éléments pour penser qu’il s’agirait d’un viol organisé.” a-t-il ajouté. 

L’enquête se poursuit. 

Laisser un commentaire