Angers: Porté disparu depuis le 16 juin, djabir 15 ans est décédé

La police et sa famille, très inquiète, avaient lancé des appels à témoins. Le corps sans vie de l’adolescent a été retrouvé le dimanche 28 juillet, à Savennières. Des analyses ADN ont permis de l’identifier formellement vendredi 9 août.

Djabir Abdelmanan, 15 ans, était porté disparu depuis le dimanche 16 juin 2019. Ce jour-là, l’adolescent de 15 ans avait quitté son logement du quartier de La Roseraie, à Angers. Muni d’un simple sac à dos, il n’avait emporté ni pièce d’identité ni téléphone portable.

Appel à témoins

Alertée par la famille du garçon, la police nationale avait lancé un appel à témoins (CO du 25 juin 2019). Une enquête pour disparition inquiétante avait été ouverte et la brigade des mineurs s’était lancée dans la recherche de l’adolescent. Six semaines après sa disparition, toujours sans nouvelles, la famille de Djabir avait partagé sa très grande inquiétude (CO du 27 juillet 2019).

Tragique dénouement

Le dénouement, tragique, est survenu le dimanche 28 juillet dernier. À Savennières, quinze kilomètres au sud ouest d’Angers, un joggeur a découvert un corps dans une grange isolée. Les gendarmes de la compagnie d’Angers ont été sollicités et une nouvelle enquête a été ouverte, celle-ci pour découverte de cadavre.

Prélèvements ADN

Rapidement, le lien a été établi avec la disparition de Djabir Abdelmanan. L’état du corps n’a cependant pas permis une identification immédiate et formelle. Des prélèvements ADN ont été effectués et envoyés à l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN). Les résultats, obtenus vendredi 9 août 2019, ont confirmé ce qui était fortement redouté. Le corps retrouvé dans la grange de Savennières est bien celui de Djabir.

Aucune piste écartée

Les causes de la mort du jeune garçon sont pour l’instant inconnues. L’enquête pour découverte de cadavre est toujours en cours. À ce jour, « aucune piste n’est écartée »indiquent les gendarmes.

Laisser un commentaire