Mort de Nora Quoirin en Malaisie: le parquet de Paris ouvre une enquête pour enlèvement et séquestration

Le corps de Nora Quoirin, la jeune Franco-Irlandaise disparue en Malaisie, a été découvert mardi, dénudé, au fond d’un ravin dans la jungle, après dix jours d’intenses recherches.

Dix jours après sa disparition, le corps de Nora Quoirin, une adolescente Franco-Irlandaise, a été retrouvé mardi en Malaisie. En conséquence, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire du chef d’enlèvement et de séquestration qu’il a confiée à l’Office Central de Répression de la Violence aux Personnes (OCRVP), a appris ce mercredi BFMTV auprès du parquet. 

L’OCRVP, qui est habituellement saisi pour les disparitions de Français à l’étranger, a par ailleurs envoyé deux enquêteurs en Malaisie. Ceux-ci n’ont pas de pouvoir de police sur place, mais disposent d’un rôle d’observateurs qui leur permet de récupérer des informations et de rendre compte à l’Ambassade de France en Malaisie et au parquet de Paris, pour pouvoir informer la famille de la victime.

Une autopsie réalisée ce mercredi

Après 10 jours d’intenses recherches, le cadavre de l’adolescente a été découvert dans un petit ruisseau au fond d’un ravin à environ 2,5 km du complexe hôtelier, a fait savoir Mazlan Mansor, le chef adjoint de la police malaisienne. Le corps était dénudé, a souligné le responsable policier, sans vouloir dire s’il portait des traces de blessures. 

De leur côté, les autorités malaisiennes continuent de traiter ce dossier comme une affaire de disparition, alors que les proches de la jeune fille évoquaient ces derniers jours l’hypothèse d’un enlèvement. Une autopsie doit être réalisée ce mercredi.

Laisser un commentaire