Monde : une mère qui a tué sa fille de deux ans en la battant avec des souliers à talons hauts évite la prison.

La mère, que les médias locaux présentent comme étant Labake M, a tué sa fille de 2 ans nommée Destiny alors qu’elles se trouvaient dans un refuge d’Aachner Strasse, dans le district de Weiden en Cologne en Allemagne le 9 décembre de l’année dernière.

La jeune fille avait souffert de multiples fractures et elle avait tellement reçu de coups à la tête que son visage a été complètement détruit.

Les médecins qui ont examiné le corps de la jeune victime ont confirmé qu’elle était décédée d’un grave traumatisme crânien.

La mère de deux enfants, qui avait fui le Nigéria pour aller s’installer en Allemagne, a déjà comparu devant le juge.

Le père de la jeune victime a expliqué que sa conjointe était revenue à leur logis sans sa fille et lorsque le père l’a questionnée à ce sujet, la mère a expliqué qu’elle n’arrivait pas à comprendre ce que sa fille tentait de lui dire et qu’elle se trouvait là “où elle devait être”.

Quand la mère a été questionnée sur le rôle qu’elle avait joué dans la mort de sa fille, celle-ci a tout simplement répondu qu’il s’agissait d’un accident et que le décès n’était pas de sa faute.

Les deux parents s’étaient connus en 2015 en Lybie alors que la mère gagnait sa vie en tant que coiffeuse.

La mère avait notamment laissé derrière elle un premier enfant qui est maintenant sous la responsabilité de sa belle-mère. 

Les deux parents s’étaient mariés peu après la naissance de la petite Destiny.

Le couple s’était séparé depuis peu et la mère avait commencé à consommer beaucoup de cannabis, ce qui a probablement amplifié chez elle les symptômes de la schizophrénie.

Enfin, le juge a fait savoir qu’il était profondément désolé par cette histoire et que la mère avait grandement besoin d’aide.

Laisser un commentaire