Agression sexuelle présumée dans une maison de retraite, près de Louhans : le suspect remis en liberté

Selon les informations de nos confrères du journal de Saône-et-Loire, confirmées par le procureur de la République de Chalon-sur-Saône, pour une affaire d’agression sexuelle présumée à la maison de retraite du Château des Crozes, à Frontenaud, près de Louhans. Les faits se seraient produits dans la nuit du 18 au 19 juin dernier.

La victime serait une résidente de la maison de retraite, et l’auteur un « surveillant de nuit », selon le parquet. L’homme suspecté a été entendu par les enquêteurs, puis a ensuite été remis en liberté, précise le procureur de la République, qui n’a pas souhaité donner plus de détails.

De son côté, la direction de l’établissement se refuse à tout commentaire.

Laisser un commentaire