Mulhouse : un homme déjà condamné pour violences soupçonné du meurtre de son ex-compagne

Il venait d’être condamné à douze mois de prison ferme sans mandat de dépôt et avait l’interdiction de se rendre à Mulhouse.

C’est une fois encore un ex-compagnon qui est impliqué dans un féminicide. Cet homme de 44 ans a été interpellé dans la nuit de vendredi à samedi à Mulhouse (Haut-Rhin), et placé en garde à vue dans les locaux du commissariat, après avoir prévenu lui-même la police.

Vers 2h40, le suspect téléphone aux fonctionnaires et confie son inquiétude pour son ex-compagne qui ne montre aucun signe de vie. Il affirme qu’il s’est rendu à son domicile avant de la trouver morte.

Les policiers le rejoignent et découvrent le corps sans vie de cette femme de 58 ans, qui gît au pied du lit. Son visage est tuméfié. Ses cuisses et ses genoux présentent des hématomes, son crâne porte des traces de sang.

Il l’avait déjà menacée de mort

L’homme est déjà connu des forces de l’ordre pour des violences contre la victime, qu’il avait également menacée de mort. Il avait incendié la porte et la sonnette de son immeuble le 30 juillet dernier.

Il avait écopé devant le tribunal correctionnel d’une peine de douze mois d’emprisonnement ferme sans mandat de dépôt, assortie de l’interdiction de se rendre à Mulhouse.

Selon le compte Twitter du mouvement féministe « NousToutes », qui suit de près les homicides d’épouse ou de compagne dans le contexte conjugal, 91 femmes sont décédées dans l’hexagone entre le 1er janvier et le 15 août dernier. Et 120 femmes ont été tuées par leur mari en 2018.

Laisser un commentaire