Une fillette de 5 ans brûlée par deux femmes d’origine haïtienne

Peggy LaBossière et Rachel Hilaire, deux sœurs vivant aux Massachussetts (Etats-Unis) et respectivement âgées de 51 et 40 ans, font l’objet de graves accusations actuellement pour avoir brûlé une fillette de 5 ans lors d’un rituel vaudou. Les accusées tentaient, selon le récit de la police américaine, d’extirper un démon du corps de l’enfant.

La jeune enfant a subi des brûlures au troisième degré dans le visage, toujours selon les révélations de la police. Des blessures permanentes, toujours selon le rapport des autorités policières.

Aucune charge n’a été retenue contre la mère de la fille qui est d’origine haïtienne. Elle n’a pas été arrêtée. C’est elle qui aurait demandé aux sœurs Hilaire et Labossière de procéder au rituel selon les informations du  Brockton Enterprise. La police l’a placée en garde à vue et elle devrait bientôt recevoir un traitement de santé mentale.

A présent, la fillette et son frère sont placés sous la garde des autorités policières. Ce dernier a dressé le bilan de la situation à la police. Plusieurs matériels ont été utilisés au cours de cette cérémonie. Le rapport de la police a cité en exemple de l’huile, de l’eau, de l’encens, du sel, un bâton et une machette avec laquelle Labossière aurait tenté de décapiter le jeune garçon.

Rachel Hilaire et Peggy LaBossière retourneront au tribunal lundi pour connaitre, probablement, leur sort. Elles ont comparu devant le juge jeudi dernier, mais n’ont pas été retenues. Elles n’ont pas pu retourner à leur appartement où elles ont été expulsées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.