Samer : le bébé de 18 mois est décédé, les parents ont été interpellés


Lundi 19 août, un accident s’est produit route de Neufchâtel à Samer, sous le pont ferroviaire aux alentours de 20 h. Une voiture seule s’est encastrée dans le mur avec à bord cinq personnes dont les deux parents âgés de 34 ans et les trois enfants respectivement âgés de 4 ans, 3 ans et 18 mois. Ce dernier était grièvement blessé et a été héliporté au Centre hospitalier de Lille.

Lundi les médecins étaient particulièrement pessimistes. Ce mercredi 21 août, le bébé est mort.

« Il est décédé assez rapidement, il va être déclaré aujourd’hui en mort cérébrale par le corps médical. Le parquet a autorisé le prélèvement d’organes avant que le décès soit constaté. Les parents sont toujours en fuite. Au départ nous étions sur un accident de la circulation avec des blessés, mais on basculera en accident mortel avec des peines d’emprisonnement plus graves. À priori avec des circonstances aggravantes avec la consommation d’alccol et peut-être l’usage de stupéfiants », a affirmé le procureur adjoint du tribunal de Grande Instance de Boulogne-sur-Mer, Philippe Sabatier.

Les parents en fuite interpellés

Dans la nuit, les parents ont quitté précipitamment l’hôpital et étaient depuis activement recherchés par la gendarmerie. Ils ont pu être interpellés et placés en garde à vue vers 14 heures, mercredi 21 août. Ils devront s’expliquer sur les raisons qui les ont poussé à prendre la fuite, laissant derrière eux leurs enfants hospitalisés.

D’après nos informations, des éléments suggéraient que la mère, qui était au volant du véhicule, aurait pu être alcoolisée au moment de l’accident. Un prélèvement sanguin réalisé à l’hôpital devrait prochainement pouvoir déterminer si tel était bien le cas.

Laisser un commentaire