Isère: Nordahl Lelandais aurait avoué à son voisin de cellule avoir violé Maëlys avant de la tuer

Nordahl Lelandais, actuellement mis en examen pour les meurtres de Maëlys et du Caporal Noyer, aurait fait des confidences à son voisin de cellule de la prison de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère. 

Il lui aurait révélé avoir violé la jeune Maëlys, âgée de 8 ans, avant de la frapper à mort pour l’empêcher de se débattre. 

Au cours de ces conversations par geôles interposées et lors des promenades, l’ancien militaire lui aurait également avoué avoir tué le caporal Arthur Noyer car celui-ci avait refusé de lui accorder une faveur sexuelle. 

Ce trentenaire, condamné pour des petits délits, a fini par répéter les aveux de son voisin de cellule à l’administration pénitentiaire à la fin de l’année 2018. 

« Je ne pouvais pas garder ça pour moi. C’était important ce qu’il m’a dit. » s’est justifié le prisonnier. 

A préciser que ce codétenu est libérable dans quelques mois et n’a rien à gagner en faisant ces révélations. 

Laisser un commentaire