Une mère qui a perdu 4 enfants dans un incendie criminel décède à son tour après 20 mois de souffrance

Il s’agit sans aucun doute d’une des histoires les plus dramatiques de la journée et elle nous vient d’Angleterre où une mère qui a perdu 4 enfants dans un incendie d’origine criminel est décédée à son tour après 20 mois de souffrance.

C’est le Mirror qui rapporte l’histoire de Michelle Pearson, une mère de famille de 37 ans dont la vie avait été complètement bouleversée depuis 20 mois. En effet, il y a près de deux ans, son domicile, situé dans la région de Manchester, a été la cible d’un incendie criminel en décembre 2017, deux semaines avant Noël. Dans ce terrible événement, elle a perdu 4 de ses 5 enfants. Ils s’appelaient Lia, Lacie, Brandon et Demi. Ils étaient âgés respectivement de 3, 7, 8 et 15 ans. Son plus vieux fils Kyle avait survécu à l’attaque et elle aussi même si dans son cas, survie a notamment été synonyme de coma artificiel.

Le Mirror explique que pendant 20 mois, elle a vécu un véritable enfer. Tout d’abord, elle a raté les funérailles de ses enfants parce qu’elle était dans le coma artificiel. Ensuite, elle a fait des allers-retours à l’hôpital le reste du temps. Le média britannique explique que 75% de son corps a été brûlé. C’est au moins juin dernier que son état a commencé à empirer et bien qu’elle était déterminée à survivre, ses blessures étaient bien trop importantes. Une véritable tragédie pour l’ensemble de sa famille. Autant vous dire que cette histoire a également ému une bonne partie de l’Angleterre.

On connait l’identité des deux coupables. En effet, le Mirror explique qu’il s’agit de Zak Bolland et David Worral qui ont été respectivement condamnés à 40 et 37 ans de prison pour avoir tué des enfants. Ils ont été également reconnus coupables de tentative de meurtre sur Michelle Pearson, son plus vieux fils, ainsi que certains de ses amis. Ils vont donc être désormais reconnus coupables du meurtre de Michelle Pearson maintenant que cette dernière est décédée.

Laisser un commentaire