Myriam Badaoui, qui avait violé des enfants, retourne en prison pour des vols avec violence

Myriam Badaoui avait été condamnée le 2 juillet 2004 à 15 ans de réclusion criminelle pour avoir violé des mineurs, dont ses 4 enfants, lors du retentissent procès d’Outreau. 

Elle est ressortie libre en 2011 avec un suivi socio judiciaire de 10 ans. 

En février et en mai 2019, cette femme, âgée aujourd’hui de 52 ans, a commis des vols avec violences sur des personnes vulnérables à Rennes. 

Myriam Badaoui a arraché le sac à mains de personnes qui souffrent d’handicap visible, l’une d’elles se déplaçant en déambulateur. Puis elle a encaissé des chèques à son nom, ce qui a permis son arrestation. 

Lorsqu’elle a comparu jeudi devant le Tribunal Correctionnel, Myriam Badaoui est apparue métamorphosée physiquement. Elle était amincie et avait l’air beaucoup plus jeune qu’en 2004. 

A tel point que, lorsque ses victimes avaient porté plainte, elles l’avaient décrite comme une jeune femme d’une vingtaine d’années. 

La prévenue, qui a manqué plusieurs rendez-vous avec son agent de probation dans le cadre de son suivi socio-judiciaire, impute les vols à des pressions subies de la part de ses compagnons du moment. 

« Je ne trouve pas ma place dans le monde extérieur, mon nom est un obstacle. Je garde pourtant l’espoir de m’en sortir, mais parfois je pense que la prison est ma maison » a pleuré Myriam Badaoui. 

A l’issue de l’audience, elle a été condamnée à 8 mois de prison ferme avec mandat de dépôt. 

Laisser un commentaire