Justice CHAMBERY : 10 H d’audition pour Nordhal Lelandais dans le bureau du Juge de l’instruction

Nordahl Lelandais, mis en examen pour l’assassinat en avril 2017 du caporal Arthur Noyer, a été interrogé lundi par les juges d’instruction en charge de l’affaire au palais de justice de Chambéry. Rien n’a filtré, mais « il a répondu à toutes les questions » selon son avocat.

Nordahl Lelandais a été interrogé lundi pendant 10h au palais de justice de Chambéry, afin d’être interrogé sur l’affaire Noyer. Le trentenaire de Domessin est arrivé dans le bureau des deux juges d’instruction peu après 9h, une demi-heure après avoir été extrait de sa cellule de la prison de Saint-Quentin-Fallavier, et n’en est ressorti qu’à 19h.

« Il a répondu à toutes les questions ». Son avocat, Alain Jakubowitcz

Nordahl Lelandais a parlé. Il n’a pas usé de son droit au silence comme il y a un mois et demi lors de l’interrogatoire de première comparution, au cours duquel lui avait été notifiée sa mise en examen pour assassinat. Cette fois, selon son avocat Alain Jakubowitcz, le suspect numéro 1 également de l’affaire Maélys « a répondu à toutes les questions« .

Qu’a t’il dit ? Est il revenu sur ses précédentes déclarations ? Cela reste pour l’heure dans le secret de l’instruction. Le procureur de Chambéry Thierry Dran n’a fait aucun commentaire, et Alain Jakubowicz garde sa ligne de défense, aucune déclaration sur le fond à la presse.

Premier interrogatoire depuis un mois et demi

Nordahl Lelandais, qui est aussi le suspect numéro 1 dans la disparition de Maëlys l’été dernier à Pont-de-Beauvoisin, est mis en examen pour l’assassinat du caporal Arthur Noyer, militaire au 13e Bataillon de Chasseurs Alpins de Barby, dont le crâne a été retrouvé par un promeneur sur un chemin de randonnée le 7 septembre à Montmélian, à 16 kilomètres de Chambéry. Non loin de là, d’autres ossements ont été découverts le 12 janvier au col de la Marocaz.

« Cet interrogatoire est normal » estime l’avocat des parents d’Arthur Noyer, maître Bernard Boulloud, « il concerne les nouveaux éléments apportés au dossier ces dernières semaines« .

Les juges ont donc sans doute tenté de creuser également la piste des sites de rencontres homosexuels que semblaient fréquenter nordahl Lelandais, qui mobilise désormais une cellule spéciale d’enquêteurs, chargée d’étudier son éventuelle implication dans plusieurs autres affaires de disparition non élucidées.

C’est la première fois que Nordahl Lelandais est interrogé depuis sa mise en examen dans le dossier Noyer le 20 décembre dernier.

Source France Bleu

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*