Un faux disparu mobilise pendant deux jours des gendarmes et pompiers… pour rien

Ce vendredi 23 août, les gendarmes et pompiers ont été alertés pour secourir un homme d’une quarantaine d’années. Mais toute l’histoire de ce “disparu” n’était qu’une pure invention. L’habitant de Cessenon-sur-Orb, près de Béziers, risque deux ans de prison et 30.000 euros d’amende, rapporte France Bleu.

Il était soi-disant blessé à une cheville et accroché à un rocher après une chute survenue lors d’une randonnée sur le site touristique de Reals. Mais cette histoire était montée de toute pièce. Une vingtaine de pompiers et gendarmes, épaulés par une équipe cynophile, ont recherché cet homme durant deux jours pour rien. 

Durant les premières heures, ils ont tenté de le localiser avant de se rendre compte au bout de 48 heures qu’il était en bonne santé dans un village voisin. L’homme a donc été arrêté et placé en garde à vue. Il a expliqué qu’il avait voulu faire “comme en Italie” et la disparition de Simon Gautier. Ce dernier avait été retrouvé mort après une chute en randonnée. L’affaire a été très médiatisée et les recherches avaient duré plusieurs jours.

Laisser un commentaire