Elle force ses deux filles à coucher ensemble pour que son petit ami les regarde

Il s’agit sans aucun doute d’une des histoires les plus effroyables de la journée et elle nous vient des États-Unis où une mère de famille a forcé ses deux filles à coucher ensemble à plusieurs reprises et les a filmées pour que son petit ami puisse les regarder.

C’est le Daily Mail qui rapport l’histoire de Rose Beth Litzky et de Roberto Oquendo, deux habitants de la Floride âgés respectivement de 33 et 38 ans. Tous les deux sont impliqués dans une affaire de pédophilie complètement épouvantable. En effet, Rose a forcé ses deux filles à avoir des relations sexuelles afin qu’elle puisse les filmer et que Roberto puisse les regarder. Ils sont donc à l’origine de la production de contenus pédopornographiques. C’est en 2016 que les autorités américaines ont pu mettre la main sur eux. 

En effet, le Daily Mail explique que Roberto s’est fait arrêter par le FBI alors qu’il conduisait sa voiture. Les agents avaient été prévenus qu’il détenait du matériel pédopornographique sur lui et ils ont eu simplement à fouiller son téléphone pour découvrir des photos des parties génitales des deux petites filles en plus de messages textes entre lui et Rose qui discutaient de la production de photos et de vidéos obscènes. D’après les recherches du FBI, le couple aurait fait endurer des sévices à leurs enfants pendant près de deux ans entre 2014 et 2016.

Selon les informations du Daily Mail, Roberto Oquendo a été condamné à 50 ans de prison lundi dernier par la justice américaine. Le procès de Rose Beth Litzky aura lieu, quant à lui, au mois d’octobre prochain et elle risque elle aussi jusqu’à 50 ans de prison. Une peine qui s’explique par les atrocités qu’ils ont fait vivre à ces deux petites filles, mais aussi la collection immense de contenus pédopornographiques qu’ils avaient en leur possession. 

Parfois, on se demande pourquoi certaines personnes font des enfants si c’est pour autant les maltraiter. Les vies de ces deux petites filles risquent d’être profondément marquées par cette période sombre. Espérons qu’elles puissent s’en sortir et qu’elles vont tout de même pouvoir prendre un nouveau départ avec leurs parents hors d’état de nuire.

Laisser un commentaire