Rentrée 2019: le calendrier des vacances scolaires de l’année

Image AFP

12 millions d’élèves font leur rentrée ce lundi. Ils devront attendre jusqu’au 19 octobre pour les prochaines vacances scolaires.

Après les enseignants vendredi dernier, c’est au tour des élèves de faire leur rentrée ce lundi. 12 millions d’élèves sont attendus ce matin dans les salles de classe.

Et jusqu’aux vacances de Noël, toutes les académies seront au même rythme: il faudra attendre huit semaines avant les vacances de la Toussaint qui seront du samedi 19 octobre au lundi 4 novembre.

Les vacances de fin d’année se tiendront pour tous du samedi 21 décembre au lundi 6 janvier.

  • Les vacances d’hiver

C’est à partir des vacances d’hiver que les académies ne seront plus à l’unisson. La zone A – Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon et Poitiers – sera la dernière à partir en vacances le samedi 22 février et reprendra les cours le lundi 9 mars.

La zone B – Aix-Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans-Tours, Reims, Rennes, Rouen et Strasbourg – prendra ses congés du samedi 15 février au lundi 2 mars.

Quant à la zone C – Créteil, Montpellier, Paris, Toulouse et Versailles -, ce sera du samedi 8 février au lundi 24 février.

  • Les vacances de printemps

Avant la fin de l’année scolaire, fixée au samedi 4 juillet 2020, les vacances de printemps jalonneront une dernière fois l’année des élèves.

La zone A sera au repos du samedi 18 avril et reprendra le lundi 4 mai. La zone B sera en congés du samedi 11 au lundi 27 avril. Quand à la zone C, les vacances s’étendront du samedi 4 au lundi 20 avril.

  • Quelques jours de répit en mai

Il n’y aura pas classe le vendredi 22 mai et samedi 23 mai: le jeudi 21 mai est férié, avec l’Ascension.

Sous certaines conditions, les dates fixées par le calendrier scolaire national peuvent être modifiées localement par le recteur. 

Une récente décision du Conseil constitutionnel permet désormais au gouvernement de décider par décret ou arrêté des dates et de l’organisation des congés scolaires. Jusque-là, la loi obligeait le ministre de l’Éducation à publier pour trois ans les calendriers scolaires.

Laisser un commentaire