Afrique du Sud: Une fillette de 6 ans arrachée des bras de sa mère et enlevée devant son école

Angeline de Jager venait de se garer devant les portes de l’école primaire Kollegepark, près de Johannesbourg en Afrique du Sud, fréquentée par sa fille Amy-Lee, six ans, et son fils de cinq ans. Il était 7h30, lundi, quand quatre hommes se sont jetés sur elle. Ils ont saisi la petite fille qu’elle tenait dans ses bras et se sont enfuis.

Il ne s’agissait pas d’une attaque au hasard. Peu de temps après l’enlèvement, le père d’Amy-Lee, Wynand, pilote de bateau à moteur sur le circuit international, a reçu un appel: on lui demandait une rançon de 190.000 dollars en échange de la libération de sa petite fille.

La fillette a été retrouvée à 2 heures du matin. Sa tante, Louise Horn, a confié à TimesLIVE que les kidnappeurs l’avaient déposée dans une rue sombre. Un couple a entendu les pleurs de l’enfant et l’ont emmenée au poste de police le plus proche. “Tout va bien, elle n’a pas été blessée. Ce furent les 19 heures les plus longues de notre famille et nous sommes vraiment heureux qu’elle soit de retour parmi nous.”

Angeline et Amy-Lee sont traumatisées. “Le chemin du rétablissement sera long.”

La rançon n’a pas été payée, selon les proches du couple. Selon la police locale, les ravisseurs ont probablement paniqué quand ils ont constaté que la photo de la petite fille était largement diffusée. 

Laisser un commentaire