Côtes-d’Armor : un couple ayant maltraité leurs 5 enfants condamné

Le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) a condamné jeudi, une mère de cinq enfants et son compagnon, à deux ans de prison avec sursis et au retrait total de l’autorité parentale de la mère. Le couple, domicilié dans la région de Guingamp, avait notamment infligé aux mineurs des punitions extrêmement sévères et les avait privés de nourriture.

La famille vivait dans la région de Guingamp. Jeudi 5 septembre, une femme et son compagnon comparaissaient pour “des défaillances éducatives graves dans la prise en charge de leurs enfants”. 

L’enquête avait notamment permis d’établir que les enfants ne mangeaient pas à leur faim et qu’ils subissaient également des punitions très sévères.

Des punitions très sévères

Outre les claques et les fessées qui auraient été distribuées à tout va aux cinq enfants par la mère de famille et son conjoint, les mineurs auraient été sanctionnés à maintes reprises pour leur comportement. 

“Les enfants sont enfermés dans les chambres, fermées à clef la nuit, pour ne pas déranger le couple. L’un des enfants restera puni trois jours, enfermé dans sa chambre. Le week-end, ils n’ont pas le droit de se lever avant 11 h 30 pour ne pas troubler le sommeil de monsieur. L’un des enfants s’est retrouvé les mains attachées dans le dos, la nuit, pour qu’il ne suce pas son pouce. Une des punitions consistait à les obliger à rester assis toute la journée dans l’escalier… “, rapporte un de nos confrères de Ouest France qui a assisté à l’audience.

9 kg de perdu en un an

Le quotidien fait également état de la malnutrition dont souffraient les mineurs. “Il y a les privations de nourriture : pas de goûter les jours sans école, des repas souvent limités à quelques biscottes… Excepté pour les anniversaires”.

Le médecin légiste constate leur état de dénutrition. “Un enfant a perdu 6 kg en un an, un de neuf ans plus de 9 kg. L’enfant de 14 ans avait un corps d’un enfant de huit ans”, a pointé l’avocat représentant les enfants.

Placés en famille d’accueil

La mère de famille et son compagnon ont été condamnés jeudi à deux ans de prison avec sursis. Le tribunal a également prononcé le retrait total de l’autorité parentale de la mère sur ses cinq enfants. “Si sa situation évolue après les soins qu’elle doit suivre, elle pourra demander à la justice de revoir la question de l’autorité parentale”, précise Ouest France.

Les enfants eux ont tous été placés en famille d’accueil. 

Laisser un commentaire