Elle achète un enfant sur internet, il est retrouvé caché dans une valise

Une femme de l’Utah est suspectée d’avoir acheté un bébé en ligne d’une maman de 18 ans qui vivait aux Philippines. La femme risque maintenant de faire face à une peine d’emprisonnement à vie pour avoir tenté de faire entrer illégalement “son bébé” au pays.

La femme de 42 ans nommée Jennifer Erin Talbot aurait organisé l’adoption d’un bébé avec la mère de celui-ci, et ce, quelques jours seulement après sa naissance. La femme avait rencontré la mère du bébé en ligne, puis elle avait planifié d’aller chercher l’enfant pour le ramener aux États-Unis mercredi.

Talbot était parvenue à traverser les contrôles de sécurité à son arrivée au pays, mais c’est quelques instants plus tard que des employés de Delta Airlines l’ont interceptée pour ainsi découvrir qu’elle traînait dans un de ses sacs de voyage le bébé.

La femme a été accusée d’abus sur un enfant et trafic humain.

Elle pourrait aussi être accusée d’enlèvement.

Talbot, qui est mariée et qui est déjà mère de 5 enfants, avait présenté aux autorités un document répondant au nom de la mère du bébé, Maricris Cempron Dulap, qui confirmait qu’elle avait donné son consentement pour que l’enfant traverse les frontières américaines. Toutefois, le document n’était pas dûment signé par Dulap.

Comme aucune autorisation gouvernementale n’avait été accordée afin de permettre à l’enfant de quitter son pays ou d’entrer aux États-Unis, la mère a donc formellement été accusée de trafic humain.

Les autorités doivent maintenant enquêter sur l’échange entre Dulap et Talbot afin de déterminer si une somme d’argent a été donnée à la mère biologique. 

Dans l’éventualité où Talbot serait reconnue coupable des nombreuses accusations portées contre elle, la mère de famille risque de faire face à une peine d’emprisonnement à vie.

Le bébé qui avait été vendu à Talbot a été recueilli par les autorités et celles-ci ont assuré que l’enfant était en bonne santé et qu’il était en sécurité.

Laisser un commentaire