Assassinat de Maxime Susini : La gendarmerie de Corse lance un appel à témoins

À la suite de l’autopsie du corps du militant nationaliste, tué jeudi à Cargese, les enquêteurs en savent un peu plus sur le déroulement du guet-apens. La gendarmerie, en charge de l’enquête, cherche des témoins

La section de recherche de la gendarmerie de Corse lance un appel à témoins concernant l’assassinat de Maxime Susini.

 Rappelons que le 12 septembre, ce dernier « a été victime d’un homicide volontaire par arme à feu, devant sa paillote « 1768 » située plage du Peru sur la commune de Cargèse (2A) ».

 Les gendarmes en charge de l’enquête, recherchent des témoignages, indices ou éléments divers, susceptibles de faire progresser les investigations et d’identifier le ou les auteurs.

Recherche de témoignages

Le 12 septembre 2019, aux alentours de 8 h, Maxime Susini, 36 ans, a été victime d’un homicide par arme à feu, devant sa paillote “1768 ” située plage du Peru sur la commune de Cargèse (2A).

La victime était partie le matin même depuis son domicile, au nord de Cargèse pour se rendre à son établissement, en utilisant une moto roadster noire de marque Triumph. Un véhicule utilitaire blanc, de marque Citroën Berlingo, a été découvert incendié non loin des faits, sur la route RD81, à la sortie de Cargèse en direction d’Ajaccio.

Les gendarmes de la section de recherches de Corse recherchent des témoignages, indices ou éléments divers, susceptibles de faire progresser les investigations. Si vous disposez d’informations, contactez la gendarmerie au : 04 95 26 60 17.

Laisser un commentaire