La lettre bouleversante de la mère de Timothé et Jules, tués par leur père: “Mes enfants allaient devenir de grands hommes”

La mère de Timothé (4 ans) et Jules (6 ans), les deux victimes d’Eddy Michel, a été entendue mardi après-midi devant la cour d’assises de Liège. Elle a décrit ses deux enfants à travers une lettre lue à l’audience. “Mes enfants allaient devenir de grands hommes. Mais un monstre les a déchirés et déchiquetés”, a-t-elle annoncé lors de son audition.

Eddy Michel, un enseignant liégeois âgé de 39 ans, avait tué ses deux enfants le 30 septembre 2017 à Sainte-Walburge (Liège). L’ex-compagne de l’accusé, Madeleine Bosly (36 ans), a été entendue mardi après-midi et a débuté son témoignage par la lecture d’une lettre dans laquelle elle a décrit la personnalité de ses deux enfants.

“J’avais deux enfants formidables mais ils ont été victimes d’un bourreau sans cœur. Jules, qui allait avoir 7 ans, aimait et s’intéressait aux autres. C’était un garçon sensible et doux, curieux d’apprendre et qui lisait beaucoup. Il aimait la vie et les gens. Jules adorait son frère et sa mère. Il avait même dit qu’il voulait m’épouser mais j’ai dû lui répondre que ce n’était pas possible. Jules était un garçon consciencieux, bon élève et très bon ami. Il n’était nerveux que quand il était obligé de faire ses devoirs sous la contrainte d’un père exigeant. Jules avait juste besoin de rire, de jouer et de se sentir en confiance. Il voulait qu’on soit fiers de lui et il faisait tout de son mieux. C’était un grand guerrier qui faisait tout pour plaire à sa famille”, a exposé la mère des victimes. Selon Madeleine Bosly, Jules était tracassé par la séparation de ses parents. Eddy Michel étalait sa haine à l’égard de son ex-compagne plutôt que de tenter d’apaiser son enfant.

Madeleine Bosly a également évoqué la personnalité de Timothé, âgé de 4 ans. “Il était tellement petit, une boule de joie qui brillait et qui pétillait. Il avait beaucoup d’amour et d’humour. La semaine précédant les faits, il était revenu de l’école tellement heureux ! Cela ne faisait aucun doute qu’il savait ce qu’il voulait. Timothé me faisait fondre. Sa façon de m’aimer était de me serrer le cou et de dire que j’étais la plus belle maman du monde. Timothé voulait être sportif professionnel pour gagner beaucoup d’argent et payer les études d’astrophysicien de son grand frère. Il aimait les histoires et les câlins, il était plein de promesses”, a décrit la mère des enfants.

“Leurs sourires, leurs odeurs, leurs voix étaient toute ma vie”

La mère des enfants a encore précisé: “Ils auraient pu devenir de grands hommes tellement ils avaient du potentiel et tellement ils étaient aimés de leur famille. Leurs sourires, leur odeur, leurs voix étaient toute ma vie. Un monstre les a déchirés et déchiquetés. Il les a fait souffrir très fort pour me les arracher”, a-t-elle exposé.
Madeleine Bosly a ensuite expliqué au cours de son témoignage qu’elle avait fait la rencontre d’Eddy Michel à l’âge de 21 ans. Mais, au fil des années, elle a perçu son compagnon de manière différente. L’accusé a été décrit comme un homme qui voulait tout diriger et tout contrôler de son fauteuil. Il pouvait tout se permettre mais il interdisait tout aux autres. “Rabaissée et humiliée, j’en ai eu assez et je me suis rebellée. J’ai finalement décidé de le quitter”, a-t-elle indiqué.

Les auditions des témoins reprendront ce mercredi.

Laisser un commentaire