Le cadavre démembré retrouvé à Charette est-il Vittorio Barruffo, disparu depuis le 9 juillet ?

Le cadavre retrouvé empaqueté dans une bâche à Charette, en Isère, n’a pas livré ses secrets. L’autopsie pratiquée ce mercredi n’a pas permis d’identifier la victime ni de déterminer les causes de sa mort.

C’est le chien d’un chasseur qui avait fait la macabre découverte dimanche en début de soirée, après avoir reniflé une odeur.

Selon le Dauphiné Libéré, ce corps découvert emballé dans une bâche dans un fossé était démembré. Seul le tronc et la tête sont entre les mains des enquêteurs.

Toujours selon le journal local, une croix en pendentif a également été retrouvé sur la haut du poitrail du cadavre.

Ce bijou, très oxydé, ressemble très fortement à celui que portait Vittorio Barruffo, un homme de 44 ans disparu depuis le 9 juillet où il avait été aperçu vers 17 heures à Montalieu-Vercieu, commune située à moins de 3km de Charette.

Cet homme de 44 ans était arrivé en France en 2017 où il travaillait dans une pizzeria de Montalieu-Vercieu. Son contrat s’achevait le jour de sa disparition car il souhaitait rejoindre sa compagne en Italie. Mais, depuis, on n’a plus aucun signe de vie.

Sa valise a été retrouvée dans son appartement et aucun mouvement bancaire et téléphonique n’ont été constatés.

Les gendarmes de la Section de recherches de Grenoble ont été chargés de l’enquête.

Laisser un commentaire