Le corps démembré et empaqueté est bien celui de Vittorio Barruffo

Dans le cadre de l’enquête sur le cadavre retrouvé démembré et empaqueté à Charette, en Isère, des tests ADN ont été pratiqués et ont confirmé qu’il s’agit bien de Vittorio Barruffo.

L’autopsie pratiquée a permis de révéler des lésions osseuses crâniennes causées par un objet contondant.

Vittorio Barruffo était porté disparu depuis le 9 juillet. Ce jour là, cet homme de 44 ans avait été aperçu vers 17 heures à Montalieu-Vercieu, commune située à moins de 3 km de Charette.

Depuis on n’avait plus aucun signe de vie.

Vittorio était arrivé en France en 2017 où il travaillait dans une pizzeria de Montalieu-Vercieu. Son contrat s’achevait le jour de sa disparition car il souhaitait rejoindre sa compagne en Italie.

Sauf qu’il n’est jamais rentré. Sa valise a été retrouvée dans son appartement et aucun mouvement bancaire et téléphonique n’ont depuis été constatés.

Une information judiciaire pour assassinat a été ouverte.

Laisser un commentaire