Une mère tue son bébé en appliquant de l’héroïne sur ses gencives pour l’endormir.

Une mère est accusée d’avoir tué son bébé en enduisant ses gencives avec de l’héroïne afin de l’aider à dormir.

La mère de 33 ans nommée Kimberly Nelligan aurait utilisé cette substance très nocive sur sa fille d’un an, Jordy, à au moins 15 reprises, et ce, jusqu’au décès de l’enfant en octobre 2018.

La fillette a été retrouvée morte dans sa résidence de Bangor, au Maine, par des secouristes qui s’étaient rendus sur les lieux.

La mère a été arrêtée lundi et lorsqu’elle a fait face aux journalistes, elle leur a fait un doigt d’honneur.

Les examens qui ont été effectués par le coroner suite au décès de Jordy ont révélé la présence de fentanyl dans son sang, un analgésique très puissant qui est souvent combiné à de l’héroïne et qui est 50 fois plus puissant que cette substance.

Les analyses du coroner ont démontré que la fille avait ingéré ces substances très dangereuses et tout porte à croire que cela se serait produit après qu’on ait enduit ses gencives avec ces produits.

Dans les jours qui ont précédé son arrestation, la mère avait commenté publiquement sur les réseaux sociaux un fait divers local à propos d’une mère qui avait été trouvée coupable d’avoir enterré le corps de son enfant. Nelligan avait dénoncé la mère en indiquant qu’elle serait prête à tout pour retrouver sa petite fille.

La mère avait aussi publié sur les réseaux sociaux une photo où on pouvait voir qu’elle consommait de la drogue.

Laisser un commentaire