Nairobi, 15 ans : elle meurt noyée volontairement par son harceleur

L’horreur s’est produite le 1er septembre dernier dans la banlieue de Saint-Domingue, en République Dominicaine. Nairobi, 15 ans, se baignait dans la piscine de Pantoja lorsqu’elle s’est noyée.

Au départ, l’hypothèse accidentelle était privilégiée. Mais lorsque les images de la vidéosurveillance ont été visionnées, ça a été l’effroi.

On voit un jeune homme pousser une première fois la jeune fille dans l’eau. Puis il récidive alors que l’adolescente vient de sortir péniblement de la piscine.

Il l’emporte ensuite sous l’eau avec lui. À plusieurs reprises, il saute sur sa victime, qui ne parvient plus à se débattre.

Peu après, on peut voir le corps de Nairobi flotter au centre de la piscine, et l’adolescent lui sauter dessus encore une fois. Le plus terrifiant dans cette affaire, c’est que personne dans la piscine ne réagit.

Ce n’est que quelques minutes plus tard qu’un nageur est venu en aide à la victime, assisté de son bourreau. Celui-ci s’est précipité ensuite à l’autre bout de la piscine pour alerter les secours.

Ces derniers, arrivés sur les lieux, n’ont pu que constater le décès. Ce jeune homme de 16 ans harcelait la jeune femme depuis que cette dernière avait refusé ses avances.

Il la suivait partout, lui volait son téléphone portable pour vérifier ses messages et se serait montré violent. Il a poussé le cynisme jusqu’à se rendre à l’enterrement de Nairobi, le 3 septembre, où il avait demandé un T-shirt imprimé en sa mémoire.

Il a été incarcéré. Sa famille demande qu’il soit jugé comme un adulte.

Laisser un commentaire