Une ancienne fugueuse devenue proxénète à 18 ans force une ado de 15 ans à se prostituer

Une adolescente de 15 ans en fugue a rencontré Tatiana Isabel Sanchez par l’entremise d’une amie et les trois filles se sont rendues dans un appartement de l’avenue Lorne à Montréal le 19 janvier 2018 où elles ont rencontré Kadeem Noël, alias White JJ. 

Tatiana Isabel Sanchez a offert plusieurs choses à sa victime : des vêtements, un piercing et même des drogues. Mais après une semaine, la proxénète de 18 ans a dit à l’adolescent qu’elle devait « faire » des clients pour la repayer. Quand l’adolescente refuse, Tatiana Isabel lui fait des menaces.

« Tu pensais vraiment que tu étais pour rester ici sans travailler et ne rien faire ? Tu ne sais pas comment je suis folle. Tu vas rester ici », lui a-t-elle dit. 

Tatiana Isabel Sanchez a présenté l’adolescente comme sa « nouvelle fille » à Kadeem Noël. Comme l’homme portait visiblement une arme à feu, la jeune fille a décidé d’obtempérer. 

L’adolescente accepte donc une série de clients au prix de 100 $ la demi heure ou 180 $ pour une heure. Au bout d’une journée, la victime reçoit à peine 50 $, tout comme sa proxénète de 18 ans. 

Quand la victime dit qu’elle n’en peut plus après quatre jours, Tatiana Isabel refuse.

« Dis-moi, comment tu vas sortir de la maison ? On va aller à Toronto, on fait de l’argent, tu penses qu’on va arrêter comme ça ? », a-t-elle répondu. 

Quand l’adolescente est sur le point de craquer après des jours à enfiler les clients, Kadeem Noël la menace avec une arme à feu. 

Désespérée, l’adolescente essaie d’attirer l’attention d’un voisin en écrivant « Appelle le 911 sinon je suis morte » sur une feuille avec du rouge à lèvres, qu’elle place ensuite dans la fenêtre du logement où elle est prisonnière. Personne ne réagit, mais elle réussit à s’enfuir en pleine nuit après une semaine cauchemardesque. 

Cette semaine, Tatiana Isabel Sanchez a plaidé coupable à es chefs d’accusation de traite de personnes, proxénétisme, de voies de fait armés et de trafic de stupéfiants. Elle a été condamnée à quatre ans de prison, mais il ne lui reste plus que 16 mois à purger. En cour, elle a tenu à s’excuser auprès de ses victimes. 

Kadeem Noël, alias White JJ, fait toujours face à plusieurs chefs d’accusations dont traite de personnes et proxénétisme. 

Laisser un commentaire