Réseaux sociaux : La plateforme Pharos saisie après la diffusion d’une vidéo choc d’un bébé violenté

Les images sont insoutenables, et reflète de la médiocrité de certaines personnes. La vidéo a été partagée sur les réseaux sociaux, il y a 4 H et a été partagée plus de 10 000 fois sur Facebook et diffusée également sur Snapchat.

On y voit un homme entrain d’apprendre à son enfant à marcher. L’enfant se refuse de se mettre debout et se retrouve frappé à paires de claques sur le visage, le corps. l’enfant en larme, le père continu de le frapper en le maintenant de force debout pour qu’il marche.

Selon nos informations, la vidéo mis en ligne ne proviendrait pas de France mais serait tourné à l’étranger et plus précisément en Arabie Saoudite. Il n’en demeure pas pour le moins de l’importance de ne pas relayer cette vidéo et de signaler auprès de Pharos les faits. Nos informations qui nous sont transmises par le groupe ayant diffusé la vidéo indique que l’enfant ne serait pas décédé contrairement à ce qui est indiqué sur certains partages.

Ne pas partager mais signaler cette vidéo permettra qu’elle sera ainsi saisie auprès des autorités compétentes, et fera l’objet d’une enquête si celle-ci relève de faits de maltraitances. Et là, dans ce cadre, cela ne fait aucun doutes.

Un exemple de signalement auprès de Pharos

Dans tous les cas, cette vidéo ne doit pas être relayée par les internautes sous peine d’être vous même poursuivis pour la diffusion de ces contenus violents.

La plateforme Pharos s’étant selon nos informations déjà saisie du signalement de cette vidéo d’une violence inouïe.

Ce matin, nous prenions connaissance que le contenu a enfin été supprimé grâce aux nombreux signalements.

Hier, notre rédaction apprenait que le père de famille a été arrêté dans la journée de dimanche après la diffusion de cette vidéo sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire