Kenya: sept enfants tués dans l’effondrement d’une salle de classe

Une salle de classe s’est effondrée peu après 7 heures dans le quartier de Dagoretti, à l’ouest de la capitale kenyane. Les opérations de sauvetage sont encore en cours, et le bilan provisoire fait état de sept morts et 57 enfants hospitalisés.

Sept élèves d’une école primaire de Nairobi ont été tués et des dizaines blessés dans l’effondrement de leur salle de classe ce lundi matin, selon une source officielle.

“Jusque-là, nous pouvons confirmer que nous avons sept morts et 57 autres (écoliers) ont été hospitalisés”, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Cyrus Oguna, s’exprimant sur les lieux du drame.

Une zone pauvre de Nairobi

Des centaines d’habitants de Dagoretti, une zone pauvre où les habitants vivent dans des abris de fortune, se sont rassemblés autour du site où les sauveteurs fouillaient les décombres pour trouver des survivants.

Selon un journaliste de l’AFP sur place, des bureaux et des livres étaient éparpillés au milieu des débris de cette structure semi-permanente, faite de bois et de tôle. L’ensemble avait été en partie sur-élevé pour ajouter un étage. Le bâtiment s’est effondré peu après 7 heures, au moment où les enfants entraient dans l’école.

“Sept élèves morts, plusieurs blessés après l’effondrement d’une salle de classe à la (Precious) Talent Academy de Dagoretti”, dans l’ouest de la capitale kényane, a rapporté sur Twitter l’organisation St John Ambulance impliquée dans les opérations de secours.

Laisser un commentaire