Le mari de la femme tuée à Montauban mis en examen et écroué

La victime est morte dans la nuit de jeudi à vendredi d’un coup de couteau dans le flanc gauche qui a transpercé la plèvre, le poumon et le cœur.

Le mari d’une femme de 39 ans tuée à coups de couteau à Montauban a été mis en examen et écroué pour “meurtre par conjoint”, a appris l’AFP lundi auprès du parquet. Le suspect nie les faits qui lui sont reprochés, selon la même source. Le père du suspect et le fils du couple, qui avaient également été placés en garde à vue, ont été remis en liberté.

Le mari nie les faits

La victime est morte vendredi d’un coup de couteau dans le flanc gauche qui a transpercé la plèvre, le poumon et le cœur. Selon la version donnée par le mari, la femme se serait donnée les coups à la suite d’une dispute. Mais il devra s’expliquer notamment sur un coup de couteau d’une profondeur de 8 cm au dessus de la fesse gauche de la victime, un geste difficile pour une droitière.

Née en 1980, la victime avait été emmenée à l’hôpital de Montauban par son mari et sa belle-famille. Elle y est décédée dans la nuit de jeudi à vendredi.

Le couple fait partie de la communauté des gens du voyage et se trouvait sur un terrain familial à Montauban au moment des faits.

Si la culpabilité du mari était avérée, il s’agirait du 109e féminicide depuis le début de l’année 2019, selon le comptage effectué par le collectif “Féminicides par compagnons ou ex”. En 2018, le ministère de l’Intérieur avait recensé 121 féminicides.

Laisser un commentaire