Seine-Saint-Denis : possible suicide d’une directrice d’une école

Image AFP

Le corps de la quinquagénaire a été retrouvé dans la matinée de ce lundi 23 septembre par un employé de l’école Méhul à Pantin.

Suicide ?

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de ce décès mais comme le rapporte Le Parisien, l’hypothèse du suicide est privilégiée. La directrice de l’école, 58 ans, aurait sauté du 1er étage de l’établissement. Son corps gisait dans l’atrium quand les secours sont arrivés. Une source proche du dossier assure qu’elle aurait laissé une lettre pour expliquer ce geste de non-retour. Lors des faits, aucun élève n’était encore sur place.

Une femme admirée

L’inspecteur d’académie est allé sur les lieux et une cellule psychologique a été mise en place. Une ancienne parent d’élève est sous le choc : “elle était hyper impliquée. Il fallait qu’elle se montre ferme pour gérer une école de près de 300 élèves”. Un autre parent de renchérir : “elle était très estimée”.

Laisser un commentaire