Nouvelle-Zélande: un étudiant retrouvé mort dans son université, deux mois après sa disparition

Ce sont d’autres étudiants qui ont donné l’alerte, en raison d’une odeur provenant de la chambre du jeune homme retrouvé mort. Les causes de la mort ne sont pas encore déterminées.

Le corps d’un étudiant, disparu depuis deux mois, a été découvert dans les locaux de l’université de Canterbury, où il étudiait, à Christchurch en Nouvelle-Zélande, rapporte un média néo-zélandais, Stuff, cité par la BBC.

Ce sont d’autres étudiants, incommodés par l’odeur provenant de sa chambre, qui ont donné l’alerte et ont conduit à la découverte du corps, lundi soir. Les causes de la mort restent à déterminer.

Des “investigations approfondies” attendues

La victime a été trouvée dans sa chambre et n’a pas pu être immédiatement identifiée. Son identité n’a pas été divulguée, et seul le fait que le jeune homme était en première année d’études supérieures a été communiqué.

Le ministre de l’éducation néo-zélandais Chris Hipkins a réagi auprès de Stuff, expliquant attendre désormais que “l’université mène des investigations approfondies” sur cette affaire.

Laisser un commentaire