Insolite: Autiste à 5 ans il est enregistré aux fichiers des prédateurs sexuels

Le journal Mirror rapporte qu’un garçon autiste de 5 ans aurait été inscrit en tant que prédateur sexuel pour avoir donné un câlin à un camarade de classe.

Le jeune Nathan, qui fréquente la maternelle, aurait donné un câlin à un autre élève, puis quand les parents de celui-ci en ont été informés, ceux-ci auraient déclaré que le garçon autiste serait désormais enregistré en tant que prédateur sexuel “pour le reste de sa vie”.

Toujours selon le Mirror, les professeurs de l’école East Ridge Elementary, qui est située à Chattanooga, au Tennessee, auraient accusé le jeune Nathan d’avoir dépassé les limites.

Selon Summery Putnam, la mère de Nathan, celle-ci a reçu un appel téléphonique en provenance de son enseignante au début du mois de septembre.

L’enseignante aurait alors informé Putnam que Nathan était formellement accusé “d’activités sexuelles” pour avoir donné un câlin à un camarade de classe, ainsi qu’un bisou sur la joue d’un autre élève.

La mère de Nathan explique que son fils ne comprend même pas comment il aurait pu avoir franchi des limites.

La grand-mère de Nathan, Debi Amick, a décidé de se vider le coeur à ce sujet en écrivant sur Facebook:

“Il nous a été confirmé que ça sera inscrit à jamais dans son dossier comme quoi il est un prédateur sexuel. Cet enfant est autiste, il comprend et fonctionne d’une façon complètement différente qu’un enfant typique de 5 ans. Qu’est-ce qu’on fait? Vers qui on se tourne quand même l’école ne veut pas écouter le docteur de l’enfant qui tente de leur expliquer que Nathan n’est pas en mesure de comprendre en quoi consistent ces limites qu’il aurait franchies?”

Le porte-parole de la Hamilton County Department of Education, Tim Hensley, s’est contenté pour le moment de déclarer que l’enseignante avait tout simplement fait son travail en rapportant un incident dont elle avait été témoin et que c’était à la commission scolaire de décider des actions qui seraient entreprises par la suite”.

Laisser un commentaire