Mulhouse: Retrouvée morte chez elle 10 jours après avoir appelé le Samu qui ne s’est pas déplacé

Le 3 juin dernier, une femme de 60 ans résidant à Mulhouse a contacté son agence d’intérim pour dire qu’elle ne pourrait pas venir travailler à cause de son état de santé. 

« Elle se plaignait de douleurs à la cage thoracique, des douleurs intercostales, au cœur et au bras gauche. Elle disait ne pas réussir à respirer correctement » a déclaré la responsable de l’agence. 

Très inquiète, la directrice de l’agence d’intérim est restée en contact avec la sexagénaire jusqu’à ce qu’elle reçoive l’appel du Samu. 

Sauf qu’aucun véhicule du Samu de Mulhouse ne s’est déplacé chez la sexagénaire. 

Cette dernière a été retrouvée morte à son domicile le 13 juin, c’est à dire 10 jours après l’appel au Samu. 

C’est son voisin qui a fait la macabre découverte. La victime gisait dans son lit. Une autopsie a été pratiquée et a révélé qu’elle avait succombé à un arrêt cardiaque. 

Le parquet de Mulhouse a ouvert vendredi 20 septembre une information judiciaire pour “non-assistance à personne en danger” à l’encontre du Samu. 

Les urgences de l’hôpital de Mulhouse, en grève depuis des mois comme des centaines d’autres services d’urgence en France, font face à de nombreux départs de médecins, épuisés par les conditions de travail. 

Laisser un commentaire