Loiret: Il tue «accidentellement» sa femme au fusil de chasse et se rend 2 jours après à la gendarmerie

Mardi, un homme, âgé de 46 ans, s’est présenté dans une gendarmerie du Loiret.

Il a déclaré aux militaires que dimanche, soit deux jours avant, il avait tué sa femme d’un coup de fusil de chasse à leur domicile d’Aulnay-la-Rivière.

Le quadragénaire a affirmé qu’il s’agissait d’un accident. En manipulant son arme, il aurait tiré un coup de feu involontaire qui a touché son épouse en plein cœur.

Mais les enquêteurs ne croient en sa version des faits d’autant plus que les résultats de l’autopsie ne corroborent pas avec son récit.

Le meurtrier présumé aurait expliqué le retard à signaler son acte par un “état de sidération”.

Il a été mis en examen pour homicide volontaire sur conjoint et placé en détention provisoire.

Laisser un commentaire