Témoignage: Le témoignage poignant de la mère de Yolan Delannoy

C’est une mère désemparée par cette justice inerte qui témoigne sur Radio Capitole.

Cette maman a perdu son fils dans des conditions tragiques et surtout inconnues. Seule certitude pour Malika, la mère de Yolan Delannoy, son fils a été assassiné.

Incertitude pour cette maman, que les assassins de son fils, ressorte un jour de prison. Difficile pour Malika de faire le deuil de son enfant, lorsque l’on apprend qu’elle a pu récupérer son fils dans des conditions inimaginables. Comment vivre avec ce calvaire chaque jour, de se lever en se disant que la vie va avancer lorsque de l’autre côté du miroir, il n’y a selon elle aucune justice.

A LIRE ÉGALEMENT >> Wavrin : Pour la mère de Yolan, les journalistes vont trop vite

Sa pétition mis en ligne depuis quelques semaines risque de prendre de l’ampleur car on le sait bien, depuis les derniers évènements, beaucoup de sorties malgré la prison ont étonné les internautes et nos lecteurs alors que des détenus été condamnés parfois à perpétuité. Lorsqu’on indique dans des colonnes que ces sorties sont issus pour bonne conduites, ou encore car le détenu a purgé plus de la moitié de sa peine, Malika ne veut pas que cela continu dans ce sens.

Mon fils a perdu la vie, je suis condamnée moi victime a perpétuité …

Pour Malika, la perpétuité n’est pas cela. Elle, aujourd’hui, se retrouve condamnée à perpétuité dans la douleur, dans la peine, et surtout le manque de son enfant.

Aller mieux en s’installant sur le lit de la chambre de Yolan, regarder ses affaires toujours présentes, mais lui n’est pas là… Impossible d’imaginer le pire pour sa mère. Un jour, le ou les assassins de Yolan sortiront et vivront des jours heureux. Elle continuera, de pleurer son fils.

Yolan Delannoy, apprenti carreleur de 17 ans, avait disparu un samedi soir mi-décembre après avoir quitté le pavillon familial situé à Wavrin, près de Lille. Une partie de son corps avait été repêché un mois plus tard à trois kilomètres à vol d’oiseau de son domicile.

Son témoignage est à prendre avec une grande humanité. Sa force est indéniable et son combat compréhensif d’autant qu’elle n’en oublie pas ce qui sont dans la même situation que Malika.

Pour Radio Capitole, la maman de Yolan nous livre un témoignage poignant, en mémoire et combat de son fils qu’elle a perdu il y a bientôt 1 an. Pour Malika, la porte fermé son fils partait découvrir la vie, mais n’en reviendra jamais….

© Radio Capitole

Laisser un commentaire