Le doute qui sème sur l’identité de Dupont-de-ligonnes?

Les empreintes de l’homme arrêté vendredi à Glasgow ne correspondent que très partiellement à celles de Xavier Dupont de Ligonnès, selon une source proche du dossier.

5 sur 13. C’est le nombre de points qui correspondent entre les empreintes digitales de l’homme arrêté vendredi à Glasgow et celles de Xavier Dupont de Ligonnès. Selon nos informations, les empreintes des deux hommes ne correspondent que très partiellement. Par ailleurs, la photo de l’homme arrêté envoyé par les Écossais, ne ressemble pas du tout au père de famille suspecté d’avoir tué sa famille en 2011. Élément important: l’écart entre les yeux ne correspond pas.

Un reportage sur Europe un démontre qu’il ne s’agit pas de XDDL mais d’un ami de plus de 30 ans d’un voisin.

Sur Europe1, un voisin témoignait au micro de la radio, ce matin et son témoignage sème le doute : “Vendredi matin il a pris l’avion, comme il fait d’habitude. Il rentrait en Écosse, sa femme l’attendait à Glasgow. On l’a eu tout à l’heure au téléphone, et elle dit ‘voilà, ils l’ont arrêté, je n’ai pas plus de nouvelles’. Elle est effarée. Il n’a rien à voir ! Même s’il a pris X années de plus, il n’a rien à voir avec cette tronche-là ! C’est un homme qui est grand, visage rond, rien à voir !”, explique ce voisin. Pendant la perquisition, je suis monté pour essayer de voir un policier, pour leur dire qu’ils étaient en train de se planter lamentablement. Ça fait 30 ans que je le connais ce mec-là, c’était un ami. J’ai été à son mariage en Écosse

Dans une interview accordée à Ouest France, le procureur de Nantes, Pierre Sennès, “reste prudent” en attente de “certitudes”. “Je reste prudent. Des enquêteurs partent en Écosse ce matin avec des éléments d’identification. Il convient d’attendre le résultat de cette investigation demandée par le juge d’instruction pour avoir des certitudes”, dit-il. 

Selon nos informations :

Contrairement à ce qui a été avancée par nos confrères le passeport n’aurait pas en réalité été volé.

En surplus et selon les vérifications faites sur place par la police écossaise, des points de correspondances ne sont pas en corrélation avec l’identité De XDDL.

L’écart de ses yeux ne correspond pas à l’identité de Xavier Dupond de Ligonès. la taille correspondrait à l’homme arrêté comme étant Xavier Dupond de Ligonès et l’âge ne correspondrait pas non plus.

Laisser un commentaire