En Croatie, la libération de suspects d’un viol provoque des manifestations

Ce samedi, des milliers de personnes réclament une meilleure protection du droit des femmes.

Le sort de cinq suspects a déclenché une vague de protestation dans toute la Croatie. Ces cinq jeunes Croates ont été libérés début octobre durant une enquête les visant pour les viols répétés durant un an, exploitation sexuelle, chantage, abus physique et psychologique d’une adolescente de 15 ans.

Originaires d’un village situé non loin de Zadar, sur la côte Adriatique, ces cinq Croates, âgés de 17 à 20 ans, ont filmé les actes imposés d’août 2018 à août 2019 à l’adolescente avec leurs portables, puis l’auraient fait chanter. La jeune fille a fini par se confier à la psychologue de son école, déclenchant une enquête. Selon les médias locaux, l’un des suspects serait l’ex petit-ami de la victime.

Les suspects ont été libérés sur décision d’un juge puis réincarcérés jeudi dernier après une semaine de protestation. Mais cela n’a pas empêché les militants pour les droits des femmes d’appeler à descendre dans la rue.

« Ne pas punir un crime, c’est un crime »

À Zagreb, quelque 7000 personnes, selon les organisateurs, ont répondu samedi à l’appel de groupes de défense des droits des femmes à manifester sous le slogan « justice pour les filles ». Les participants brandissaient des banderoles proclamant « Ne pas punir un crime, c’est un crime », « Les femmes contre le système » ou encore « Le patriarcat tue ».

Des manifestations se sont également déroulées dans une quinzaine d’autres villes, rassemblant des centaines de personnes.

« Nous sommes ici parce que le système a de nouveau laissé tomber l’une de nous », a dit au nom des organisateurs Petra Karmelic à la foule, rassemblée dans un parc de Zagreb.

« Les institutions et nous-mêmes avons échoué en tant que société, a-t-elle poursuivi. Nous ne pouvons nous contenter de parler de la violence contre les femmes juste quand de tragiques événements comme celui-ci font les gros titres ».

Laisser un commentaire