S’il obtient sa libération conditionnelle en 2021, Marc Dutroux sera complètement libre et sans surveillance à ses 86 ans

Le TAP décidera le 28 octobre si un collège d’experts psychiatres sera désigné pour examiner à nouveau Marc Dutroux, en vue d’une éventuelle demande de libération sous conditions. L’homme, âgé aujourd’hui de 62 ans, est en détention depuis 23 ans. Si cette expertise est acceptée, et en fonction des résultats qu’elle livrerait, les avocats pourraient introduire une demande de libération conditionnelle de Marc Dutroux, qu’ils espèrent obtenir à l’horizon 2021.

Pour les cinq assassinats, pour avoir été le chef d’une association de malfaiteurs impliquée dans des enlèvements d’enfants, pour les séquestrations, les viols avec torture et le trafic de drogue, Marc Dutroux a été condamné par la cour d’assises d’Arlon à la prison à perpétuité, avec une mise à disposition du gouvernement de 10 ans.

Que signifie cette mise à disposition ? Tout d’abord, il faut préciser que le gouvernement n’a plus rien à dire. La loi a changé et cette mise à disposition revient aujourd’hui au Tribunal d’application des peines (TAP).

Cette mise à disposition va prolonger le délai d’épreuve de 10 ans. Si Marc Dutroux obtient sa libération conditionnelle en 2021 par exemple, le TAP lui imposera des conditions à suivre pendant 10 ans, jusqu’en 2031 donc. Mais avec cette mise à disposition qui s’ajoute, Dutroux resterait sous la surveillance du TAP 10 années supplémentaires, c’est-à-dire jusqu’en 2041. Il aura alors 85 ans. Le TAP peut lui imposer de nouvelles conditions, les durcir ou les alléger. Il peut aussi renvoyer Dutroux en prison s’il ne respectait pas ces conditions. L’assistant de Justice (maison de justice) le verrait régulièrement. Cela voudrait dire que Dutroux (s’il est libéré sous conditions en 2021, ce qui est loin d’être acquis !) devra attendre ses… 86 ans pour retrouver une liberté totale, sans surveillance.

Laisser un commentaire