Deux policiers ont des relations sexuelles avec une jeune fille de 18 ans en garde à vue

Eddie Martins et Richard Hall, deux enquêteurs de la police de New-York, ont comparu la semaine dernière devant le Tribunal de Brooklyn pour des faits de corruption.

En septembre 2017, ils avaient contrôlé Anna Chambers, 18 ans, au volant de sa voiture. A l’intérieur, ils avaient trouvé de la marijuana et des comprimés de Klonopin.

La jeune femme avait été interpellée et menottée contrairement aux deux autres passagers du véhicule. Une fois emmenée dans le fourgon, la jeune femme avait eu des relations sexuelles avec les deux policiers en échange de sa libération.

Les deux agents avaient ensuite relâché Anna Chambers et lui avaient rendu sa drogue et ses comprimés, sans qu’aucune enquête ne soit ouverte.

Sauf que, quelques jours plus tard, la jeune femme a porté plainte contre les 2 policiers et réclamé 50 millions de dollars de dommages et intérêts.

Eddie Martins et Richard Hall échappent à la prison ferme et ont écopé de 5 ans de probation. Depuis cette affaire, la législation a été modifiée et avoir une relation sexuelle avec une personne en garde à vue est désormais considéré comme un viol.

Juste avant sa sentence, Richard Hall a présenté ses excuses à sa propre famille et a accusé la jeune fille d’avoir créé tout ce “cirque” pour réclamer 50 millions de dollars.

«Seuls toi, moi et Eddie savons vraiment ce qui s’est passé cette nuit-là. Ta version des événements est un mensonge. Tu es une honte pour le mouvement #MeToo» a-t-il lancé à la jeune femme.

Laisser un commentaire